L’UNAT Île-de-France s’investit depuis plusieurs années dans la coordination de dispositifs d’aides au départ en vacances pour les franciliens en difficultés au travers de projets menés avec des organsimes sociaux de la région. 

 

Coordination de dispositifs d’aide au départ en vacances

Objectif : Favoriser l’accès aux vacances pour le plus grand nombre de franciliens

L’opération séjours et week-ends sur les îles de loisirs d’Île-de-Francecouv operation BPAL 150px

Cette initiative du Conseil régional d’Île-de-France propose des séjours de 1 à 4 nuitées à des familles ou groupes de jeunes franciliens en situation de précarité économique et/ou sociale dans les îles de loisirs et de plein-air d’Île-de-France, en pension complète avec des forfaits activités sportives et de loisirs.

Depuis 2010, année de lancement de l’opération, plus de 2 000 franciliens ont bénéficié de cette opération, soit entre 400 et 500 bénéficiaires par an.

Aujourd'hui, 7 île de loisirs participent à l'opération, ainsi que près de 30 organismes sociaux accompagnant les bénéficaires tout au long de leur projet.

 

Consultez la fiche action de l'UNAT IDF Opération courts séjours et weekends dans les Îles de loisirs franciliennes (PDF 180 Ko)

 

Le Dispositif régional d’aides au départ en vacances de familles en précarité

La première édition de ce Dispositif a été lancée en 2007, suite à la volonté du Conseil régional d’Île-de-France de mettre en œuvre une politique sociale des vacances pour les franciliens poursuivant l'objectif de permettre à des familles franciliennes non-partantes, en sitiation de précarité économique et/ou sociale, de partir en vacances grâce à un soutien ficnancier.

La coordination de ce dispositif a été confié pendant 9 années consécutives à l'UNAT Île de France dans le cadre d'un marché, et qui a développé de nombreux outils afin d'assurer une fonctionnalité optimale de cette aide régionale dédiée aux vacances. 

faits marquants 2015 250px

Le dispositif Vacances Familles s’adressait uniquement aux associations caritatives et centres sociaux, qui identifiaient les familles non-partantes et les accompagnaient durant plusieurs mois, dans le montage de leur projet vacances.

Ainsi, depuis 2007, ce sont plus de 20 200 personnes, soit 5 290 familles qui ont pu bénéficier d’une semaine de vacances en pension complète dans une cinquantaine de villages vacances, membres de l’UNAT Île-de-France.

En 2015, Plus de 60% des familles étaient monoparentales et plus de 95% des familles étaient strictement primo-partantes.

 

Consultez la fiche action de l'UNAT IDF Mise en place et gestion de dispositifs vacances (PDF 156 Ko)

En savoir plus sur la plus-value sociale des vacances